Accueil du Site Politique de Vie

 

Comparution de Georges Fenech le 16 octobre devant la 17ème Correctionnelle du TGI de Paris

Communiqué de Presse Politique de Vie

24 septembre 2008

 

L’ex-député et magistrat Georges Fenech, récemment nommé Président de la Miviludes, est poursuivi en correctionnelle par Christian Cotten, Thierry Bécourt et Smaïn Bedrouni, pour injures et diffamation et détournements de suffrages. Audience de plaidoirie le le 16 octobre 2008 à 13 h 30, Paris.

Voir les conclusions exposées par Christian Cotten le 16 octobre 2008 lors de ce procès : Le procès ou l’éloge de la fessée publique symbolique comme ultime outil du guerrier pacifique, pour faire face aux violences institutionnelles : le cas Fenech.

Lire aussi l’article du Parisien du 17 octobre 2008 : Pro-sectes contre anti-sectes.

 

J’ai le plaisir de vous inviter à assister à l’audience qui se tiendra le 16 octobre prochain devant la 17ème Chambre Correctionnelle du TGI de Paris, à 13 h 30. Palais de Justice, 4 bd du Palais, 75001 PARIS, métro Cité.

Y comparaîtra en tant que prévenu en citation directe M. Georges Fenech, ex-député du Rhône, dont l’élection a été récemment annulée par le Conseil Constitutionnel, qui vient d’être nommé il y a quelques jours Président de la Miviludes (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires, rattachée au Premier Ministre).

M. Georges Fenech est poursuivi devant le TGI de Paris par Christian Cotten, psychosociologue, Président de Politique de Vie, Thierry Bécourt, enseignant, secrétaire général de Cap-Lc (Collectif Association et Particuliers pour la Liberté de Conscience) et Smaïn Bedrouni, journaliste, tous trois candidats aux élections législatives de juin 2008.

Les motifs de ce procès sont : injures et diffamation, détournements de suffrages par manoeuvres frauduleuses.

M. Georges Fenech a fait annoncer par ses avocats sa présence à ce procès, avec deux témoins.

Il se pourrait que le spectacle d’une confrontation publique de 2 heures entre 3 défenseurs de la liberté de conscience et un des principaux responsables français des discriminations violentes faites aux minorités spirituelles depuis vingt ans, vaille très largement le déplacement.

Merci de leur mobilisation à tous nos lecteurs.

Christian Cotten

 

PS important : tous les candidats et suppléants aux législatives de La France en Action en juin 07 peuvent se porter parties civiles avec nous à ce procès. Merci de prendre contact avec Thierry Bécourt : iera.thierry@free.fr

 

En savoir plus :

Le texte intégral de la citation directe de Georges Fenech devant le TGI de Paris.

Notre communiqué de presse du 8 juin 2007 : M. Georges Fenech, député UMP du Rhône, dénonce « les sectes » derrière les candidats de La France en Action. Pour mieux cacher ses propres crimes et délits de député-magistrat-gangster ?

 

Accueil du Site Politique de Vie